Depuis 2009, une centaine de Tibétains se sont immolés par le feu pour protester contre la répression des autorités chinoises, réclamer le retour de leur chef spirituel, le dalaï-lama, exilé en Inde depuis 1959, et la liberté dans les régions tibétaines. Sur le seul mois de novembre, 28 immolations ont eu lieu.