« Tafta » : le pouvoir des Etats aux multinationales

Par

Conçu sur le modèle américain de l'Alena, le traité transatlantique « Tafta », entre l'Union européenne et les Etats-Unis, pourrait instituer une justice internationale d'exception au profit des multinationales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le traité transatlantique, qui doit instaurer un espace de libre-échange économique entre les Etats-Unis et l'Union européenne sur le modèle américain de l'Alena (Canada, Etats-Unis, Mexique), a pour conséquence de transférer les pouvoirs des Etats aux multinationales, en créant une justice internationale d'exception, selon Reporterre.