En Libye, sept ans de violence depuis la «lourde erreur» de la guerre

Il y a sept ans, une révolte populaire explosait contre le régime de Kadhafi, conduisant à une intervention militaire occidentale qualifiée de « lourde erreur » par Emmanuel Macron. Depuis, le pays est livré aux milices. L’ONU s’efforce en vain de trouver une issue politique à la crise.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Quelques milliers de Libyens ont participé, le 17 février, à Tripoli et dans une poignée d’autres villes de Libye, aux festivités qui marquaient le 7e anniversaire de la « révolution » de 2011. Feux d’artifices, défilés de scouts et de fanfares, concerts et diffusion de chansons par haut-parleurs : les célébrations, dans les villes où elles ont pu être organisées, sont restées modestes. Et pour cause.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal