La trêve ne tient pas dans la Ghouta orientale

Par
Une trêve de cinq heures ordonnée par Vladimir Poutine n'a pas été respectée mardi matin dans la Ghouta orientale, enclave rebelle à l'est de Damas où la reprise des combats a empêché l'évacuation de civils et l'acheminement d'une aide humanitaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Une trêve de cinq heures ordonnée par Vladimir Poutine n'a pas été respectée mardi matin dans la Ghouta orientale, enclave rebelle à l'est de Damas où la reprise des combats a empêché l'évacuation de civils et l'acheminement d'une aide humanitaire.