Cubaine, bi et future présidente des Etats-Unis? Tout sur Emma Gonzalez

À 18 ans, Emma Gonzalez est devenue l’un des visages du combat contre les armes aux États-Unis et le porte-voix le plus efficace du mouvement #NeverAgain. Portrait.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Ce samedi 24 mars, à Washington, lors de la grande marche historique contre les armes, Emma Gonzalez est restée sur scène six minutes et quelques secondes – le temps qu’il a fallu à un élève, le 14 février dernier, pour tuer 17 personnes dans son lycée de Parkland (Floride).

Pendant de très longues minutes, la lycéenne, immobile, est restée silencieuse, en larmes, le regard fixe, devant des centaines de milliers de manifestants. Puis la sonnerie qu’elle avait programmée a retenti à la tribune. « Battez-vous pour vos vies avant que ce ne soit le travail de quelqu’un d’autre », a-t-elle dit avant de quitter la scène.

La suite à lire sur le site de Rue89

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale