Israël recourt à une force excessive à Gaza, juge Zeid al Hussein

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

"les forces israéliennes accusent le Hamas d'appeler à la violence"

les nazis disaient que les otages tués étaient de la responsabilité de la Résistance...

Vas-y nétamiaou, encore un petit effort...

  • Nouveau
  • 27/04/2018 12:34
  • Par
Tiens celui-là on l’a connu plus véhément s’agissant de la Syrie.

Eh oui, les israéliens massacrent excessivement les autochtones.

Le Hamas était la créature d’Israel. Est-ce encore le cas?

 Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman (Moldave de confession juive né le 05.06.1958 à Kichinev ancienne URSS) , fait l’éloge de l'armée, déclarant que l’armée « avait fait ce qu’il fallait faire ».

« Je pense que toutes nos troupes méritent des félicitations ».

 Photo

Jeunes récemment amputés à Gaza.

indécent...il aurait mieux fait de se la boucler...si je comprends bien ce n'est pas l'usage de la force qui se remet en cause...mais l'exces et la repetition de l'excès

  • Nouveau
  • 27/04/2018 14:04
  • Par

"force excessive".

Qu'en termes délicats s'enonce la condamnation de forfaits barbares !

Les barbares et la mafia ont pris les commandes du monde, il n'y a plus aucune justice, nulle part. La loi du plus fort, c'est la loi de la jungle. C'est ce que nous sommes en train de vivre, en cette fin d'ère. Quand les israéliens auront massacrés et chassés les derniers palestiniens, ce qui ne saurait tarder, ils se massacreront entre eux. Nous allons vers le chaos. Ne demandez pas aux enfants de vous respecter. Nous ne sommes pas respectables. Nous les avons laissé faire. C'est trop tard.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale