Belgique: le triomphe de l’extrême droite en Flandre complique la formation du futur gouvernement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le quotidien flamand De Standaard parle, dans son édition de lundi, d’un « paradoxe du 26 mai » : « La Flandre est plus prospère que jamais, mais le Flamand est en colère et a peur. » Dans cette région du nord de la Belgique, la plus peuplée du royaume – 6,5 sur 11,4 millions d’habitants –, l’extrême droite du Vlaams Belang (VB), alliée du Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, a triplé son score : elle décroche plus de 18,5 % des voix au au Parlement fédéral.