Quatre hauts responsables khmers rouges comparaissent à partir de ce lundi 27 juin à Phnom Penh devant le tribunal parrainé par l'ONU. Plus de 30 ans après les faits, ils sont accusés de génocide et devront répondre de la mort de deux millions de Cambodgiens.