Le Brexit aura-t-il lieu?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres (Royaume-Uni), de notre envoyé spécial.-  Le Brexit aura-t-il lieu ? La question peut paraître saugrenue quelques jours après un référendum dont le résultat, sans être écrasant, se révèle significatif : 51,9 % en faveur de la sortie de l’Union européenne, avec une participation de 72 % (la plus forte depuis 1992), soit un écart d’1,3 million de voix. Le premier ministre David Cameron, qui avait pourtant mené campagne en faveur du Remain (rester dans l’UE), n’a pas laissé le doute s’installer. Deux heures à peine après la proclamation des résultats définitifs, il a reconnu la défaite de sa proposition, annoncé sa démission prochaine et la remise de son maroquin à un partisan du Brexit, afin que la sortie de l’UE soit négociée par ceux qui ont remporté le scrutin. Alors qu’il aurait pu tergiverser, temporiser, amorcer des discussions avec Bruxelles, il a accepté le choix des électeurs britanniques.