Le président du Zimbabwe accuse des dissidents de la Zanu

Par
Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a imputé la responsabilité de l'explosion survenue samedi lors d'un rassemblement auquel il participait à une faction dissidente de la Zanu-PF soutenant la femme de son prédécesseur Robert Mugabe, rapporte la BBC mercredi sur son site internet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a imputé la responsabilité de l'explosion survenue samedi lors d'un rassemblement auquel il participait à une faction dissidente de la Zanu-PF soutenant la femme de son prédécesseur Robert Mugabe, rapporte la BBC mercredi sur son site internet.