Gallieni, Bugeaud, Faidherbe… les héros sanguinaires de la discorde

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Déboulonnons le récit officiel. » Simple et percutant, l’appel a été tagué sur le socle de la statue du maréchal Joseph Gallieni (1849-1916) qui trône place Vauban, dans le VIIe arrondissement de Paris. Le 18 juin, des militants antiracistes se joignent pour recouvrir ce même monument au maréchal d’un ample drap noir.