Tension au sein du gouvernement italien sur la LGV Lyon-Turin

Par
Le dirigeant de la Ligue et ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini, également vice-président du Conseil, s'est prononcé vendredi en faveur de la poursuite du projet de liaison ferroviaire à grande vitesse (LGV) entre Lyon et Turin, malgré les réticences de ses partenaires du Mouvement 5 Etoiles (M5S).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le dirigeant de la Ligue et ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini, également vice-président du Conseil, s'est prononcé vendredi en faveur de la poursuite du projet de liaison ferroviaire à grande vitesse (LGV) entre Lyon et Turin, malgré les réticences de ses partenaires du Mouvement 5 Etoiles (M5S).