Le Labour change de position sur le Brexit

Par

Le Labour s'apprête à annoncer un changement de position sur le Brexit, explique le Guardian. Le parti travailliste veut maintenir l'intégration au marché unique au-delà de mars 2019, date à laquelle le Royaume-Uni est censé avoir quitté l'UE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Labour est décidément en train de devenir le parti du « Brexit doux », explique le Guardian dans un article publié samedi 26 août. Le parti travailliste est en effet favorable au maintien du Royaume-Uni dans le marché unique pendant une longue « période de transition » qui pourrait durer de deux à quatre ans après la séparation d'avec l'Union européenne. Un changement de position qu'il doit annoncer ce dimanche.