David Faris: «Les démocrates doivent combattre la présidence Trump sans pitié»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.– Le 6 novembre, les traditionnelles élections de mi-mandat aux États-Unis pourraient redessiner la carte politique américaine. Deux ans après la victoire inattendue de Donald Trump, les démocrates comptent reprendre au moins la chambre des représentants, l'une des deux chambres du Congrès, et commencer ainsi à mettre en échec la présidence de Donald Trump, qui dispose aujourd'hui de tous les leviers du pouvoir. Un succès ouvrirait un nouveau cycle politique d'ici à la présidentielle de novembre 2020.