En Espagne, l’exhumation de Franco reconfigure le paysage politique

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 27/08/2018 20:38
  • Par

Que Franco soit évacué de Valle de los Caidos marque un pas en direction du respect envers les victimes du franquisme qui fut appuyé par les nazis et les fascistes pour massacrer des milliers d'Espagnols.

Lorsqu'on connaît le parcours du combattant de milliers d'Espagnols pour retrouver leurs aïeux ou connaître les circonstances de leur mort, recherche nécessitant souvent le recours à la justice peu empressée à leur donner satisfaction, alors on ne peut que s'indigner qu'"en même" temps on accorde ne serait ce qu'un pouce de terrain aux morts du Franquisme, c'est à dire aux assassin

Une manière en quelque sorte de renvoyer dos à dos victimes et bourreaux.

Aux camarades espagnols, aux basques, aux catalans et aux autres de faire comprendre au gouvernement socialiste qu'il ne peut faire dans la mi mesure.... Franco et les bourreaux du Franquisme ont leur place dans les poubelles de l'histoire, bien plus que les assassinés du Franquisme ont leur place dans les charniers perdus sur tout le territoire espagnol.

Enfin, pour qu'il y ait "réconciliation" encore faut il qu'il y ait justice, ou encore un processus comme celui de Mandela en RSA.

Oui c’est curieux ce projet de réconciliation... encore une trace de la pensée catholique au service de la lâcheté politique... Il n’est nulle obligation de se réconcilier pour pouvoir vivre avec le poids des conflits historiques, honnêteté courage et humilité suffisent face à l’histoire

C'est plus qu'une trace puisque Valle de los caidos... appartient à l'Eglise en fait ! Franco avait fait en sorte que seul des catholiques avérés soient enterrés sur ces lieux !

Comment les Espagnols peuvent supporter plus longtemps qu'un assassin et ses complices reposent en compagnie de véritables martyrs de la République espagnole ?

Comment le PSOE peut accepter une telle situation !!!

 

Oui, il l’accepte en raison du pouvoir de l’eglise Ils ne risquerait pas de perdre l’électorat catho, Les processions des fêtes religieuses montre comment en Espagne les traditions populaires sont gérer par l’église

Comment peut-on construire un mausolée à l'effigie d'un tortionnaire nazi ? Cela dépasse l'entendement !!! 

Malheureusement les fascistes ont toujours leur mot à dire en Europe !leur laisser le droit de renaître c'est une insulte contre la démocratie  dont ils abusent , celà revient à confier la garde des enfants à un pédophile

cet crapule de franco a juste sa place dans le sac de merde des fachos,avec les autres ,musolini,adolph,joseph + la palanquée de saloparts qui ont pris,fait et cause,au totalitarisme !

Franco a sauvé l'Espagne de l'anarchie.

asaña et son gouvernement etaient ils anarchistes? le basar dans les rues allait il durer si longtemps sans la violence communiste? vous avez de ces raccourcis..

''Franco a sauvé l'Espagne de l'anarchie.''

Cette affirmation est-elle sortie tout droit des miasmes  d'un cerveau trépané ou seulement d'un positionnement fasciste ?

HONTE A KORSIKAFERIE pour oser présenter le dictateur pour un sauveur !!!!

Dégage, sale pourriture fasciste

oui, en voilà un qui ose tout, et c'est bien à cela qu'on le reconnaît...

 

@VINCE6R, voici un commentaire très démocratique

En voilà encore un qui parle des choses qui ignore , la bêtise ne tue pas encore vous êtes chanceux !

Franco a sauvé l'Espagne de l'anarchie ??? ainsi que pétain, mussolini, hitler, staline, pol pot ... trump ??? pouvez vous argumenter vos propos. Il me semble que franco a renversé par la force , aidé par hitler et mussolini, un gouvernement légal, élu démocratiquement ?

En France les pétainiste ont developpé et imposé l'idée que Franco à sauvé l'Espagne et la France du communisme

J'ai appris ce "fait"par un membre de ma famille qui était pétainiste comme 90% des français.

Korsikaferie

Franco n'a pas sauvé l'Espagne de l'anarchie, mais plutôt sauvé le statut que les militaires avaient, (un officier pour 6 hommes, un géneral pour cent vingt) Sauvé le statut et les avantages sonnants et trébuchants d'une l'église omniprésente dans l'enseignement, sauvé le rapport de force des grands latifundistes d'Extrémadure, ou d'Andalousie, et sauvé des syndicats, la grande bourgeoisie Basque et Catalane. 

Alors qu'en 1936 le PIB/ habitant de l'Espagne et de l'Italie étaient identiques, il a fallu prés de 70 ans pour que l'Espagne revienne au niveau de l'Italie. Et tout cela à cause de ces hypocrites cupides. 

Je ne suis pas d'accord non plus avec les commentaires manichéens, de certains intervenants, plus à gauche qu'eux tu meures  Dans le camp républicain (les premiers mois) il y eut beaucoup de justes assassinés en réaction aux massacres des franquistes.  

Et beaucoup de "nostalgiques" du franquisme trimballent souvent une blessure familiale, sans obligatoirement vouloir revenir à la dictature. Et beaucoup en Espagne peuvent être à droite, sans être des fascistes.

 

C'est une mesure qui aurait du être prise depuis longtemps, son avantage pas de coût budgétaire, comme dirait Jupiter! Bruxelles n' y trouvera rien à redire.

Tout le monde il est beau, tout le monde il est content!

Bref le gouvernement socialiste se dispense ainsi de toute politique sociale!

  • Nouveau
  • 27/08/2018 22:02
  • Par

Il faut aussi se rappeler que le saint siege avait décoré  Franco de l'ordre supréme du christ en 1953 .
Jamais cette decoration ne lui a été retirée par le vatican, pas plus d'ailleurs que la legion d'honneur que lui decerna le gouvernement français dans les années 20.

et c'était du reste Pétain, son vieux camarade du Rif, qui l'avait épinglé.

C'est tout à fait vrai ; c'est aussi Petain qui l'avait proposé pour cette distinction.

Ce qui apparaît de plus en plus clairement est que cette décision est une décision purement opportuniste de Sánchez et du PSOE destinée à créer un clivage et d’engager la campagne électorale pour les législatives à venir sur un terrain qu’il pense politiquement favorable.

Et pour cause puisque sur le reste, il poursuit docilement la politique néolibérale des conservateurs..

En ce sens, cette décision est un cache sexe sociétal, dans le droit fil de la politique conduite par Zapatero, qui ressemble à l’instauration du « mariage pour tous » tel qu’organisé par Hollande..

Il est d'ailleurs significatif que Podemos ait décidé de ne pas aborder ce genre de thématique (de même que la question de la République) pour se concentrer sur les vrais sujets. Du moins du temps de sa splendeur (vers 2015). Pour le PSOE, il s'agit bien entendu d'un moyen de contourner l'éventualité d'une remise en cause des politiques néolibérales.

En Espagne la plaie jamais cicatrisée de la guerre civile demeure un vrai problème. Podemos n'est pas capable d'affronter cette terrible mémoire qui gangrène la vie civile espagnole.

''Podemos n'est pas capable d'affronter cette terrible mémoire qui gangrène la vie civile espagnole.''

Encore une fake news du troll Korsikaferie !!!

@MONSERAT, vous semblez aussi bien connaître l'Espagne que la langue française.

Vous n'acceptez pas qu'on ait une autre opinion que la vôtre ?Mais qui vous dit que la vôtre est la bonne ? Prétendre que Franco a sauvé l'Espagne du chaos est une aberration !

Tout à fait d'accord  avec Sycophante et Xipetopec.

Monsieur Sanchez est effectivement dans une situation politique difficile. A la tête du gouvernement il ne bénéficie pas d'une majorité stable. La nomination de son gouvernement démontre une adhésion à la doxa libérale et une soumission à la commission de Bruxelles. Monsieur Sanchez semble par ailleurs opposé aux forces centrifuges de Vitoria et de Barcelone. 

Comment obtenir  le soutien de la gauche, des indépendantistes basques et catalans sur un pareil programme? Le sujet de Los Caidos permet de cimenter un  camp néo-républicain, au moins jusqu'au transfert effectif de la dépouille de Franco, sujet sur lequel je suis personnellement agnostique.

Le mémoriel peut-être appelé à la rescousse chaque fois que l'on veut substituer à un présent difficile  un passé que l'on peut instrumentaliser à loisir.

Je respecte les souffrances que le sujet ravive chez les uns et chez les autres mais attention pendant que les passions s'expriment sur l'histoire la négation des identités basques et catalanes, la mise en place de politiques défavorables aux petites gens se poursuivent.

Les socio-démocrates sont habiles à mener des politiques libérales avec un discours de gauche.

 Je me reconnais en Georges Orwell qui avait rejoint le Poum et en Simone Weil qui avait rejoint la CNT, pour le geste pas pour l'idéologie Je suis opposé aux exécutions de masse des fascistes, du NKVD et autres excités de tous bords.

 Weil et Orwell ont décrit avec beaucoup de lucidité ce que fut cette guerre civile dégueulasse avec implication de Mussolini, Hitler et Staline.Les massacres se déroulèrent de tous les côtés même entre Républicains. Certes l'épuration finale fut par définition le monopole des vainqueurs, et ce n'est pas à leur gloire mais si l'autre camp avait gagné est-on certain que l'on n'aurait pas assisté à la mise en place d'un goulag ibérique?

Quel cynisme de souffler sur les braises pour soit-disant éteindre un incendie mais cela fonctionne si bien que les politiciens ont du mal à résister.

 

 

L'URSS est intervenue légalement à l'appel de la République espagnole, les fascistes et nazis à celui des putschistes profitant de la lâcheté du gouvernement du Front Populaire, dans le cadre de la NON INTERVENTION signé avec le gouvernement conservateur britannique, soutenant implicitement l'action des Franquistes.

Le PCF, avec les Brigades internationales et d'autres forces progressistes sauva l'honneur de notre pays comme plus tard quand l'Allemagne nazie occupait notre pays, quoiqu'on en dise.

Au delà de la récupération politique, qu'un assassin grand modèle comme Franco soit, des décennies après le retour de la démocratie en Espagne, dans un mausolée lui rendant honneur fait vomir.

Il est logique que des descendants de républicains souhaitent remettre à sa place (dans une poubelle) la dépouille de ce monstre.

Je lis beaucoup de commentaires franco-français qui démontrent une parfaite ignorance de l'âme hispanique.

Heureusement qu'il y a les Pyrénées pour préserver l'âme hispanique!

Si on se refère aux partis politiques espagnoles , la majorité des Espagnols sont épris de liberté !

Et c'est quoi, l'âme hispanique ?

Eclairez nous, puisque vous êtes porteur de cette lumière du Savoir ...

Certes il s'agit d'opportunisme à bas coût, typique du PSOE comme du PS français mais qui a néanmoins le mérite de faire apparaître Ciudadanos pour ce qu'il est: une tentative de ravalement de la façade d'une droite espagnole discréditée par sa brutalité et sa corruption.

La droite espagnole demeure très forte en Espagne.

Il faudra plus de 40 ans pour que les Espagnol(e)s se remettent de la terreur putchiste armée  qui les a marqués de manière indélébile, d'une telle "purge" d'une partie de la population qui aujourd'hui devrait être qualifié de "génocide." 

Je persiste et signe un commentaire à l"article de Laura Guen paru il y à quelques jours sur Médiapart' en réponse à F. Queste.

Il faut surtout totalement détruire ce tas de pierres indécent à la gloire de ce sale fasciste !''

''Parmi les pistes évoquées, la transformation en espace de méditation, ou encore la création d’œuvres et de performances artistiques permettant de redéfinir éthiquement le mausolée franquiste.''

Redéfinir éthiquement le mausolée franquiste ??

Demander à des artistes de cautionner cela par leurs œuvres ?

Pour vous répondre François Queste, détruire el Valle de los caidos c'est faire place à l'oubli de ce que fut le génocide Franquiste et les quarante années de dictature qui ont suivi avec des milliers d'espagnols emprisonnés dans les geôles d'une dictature fasciste qui garrotait à tour de bras pendant que l'europe détournait les yeux et composait avec l'horreur !!!

El vallé de los caidos devrait tout simplement être rebaptisé ''El vallé de la verguenza'' et être à tout jamais fermé aux nostalgiques du fascisme !!! Que l'on y construise une fosse commune pour y jeter les dépouilles de franco, de ses sbires et de tous ceux qui encore en vie et franquistes y soient jetés à leur mort !! (inclus les franquistes déjà décédés et enterres ailleurs) !!!!

De qui se fout-on ?

Nous, fils (filles et petit fils (filles) de républicains n'accepterons jamais l'idée même d'une ''réconciliation'' d'avec la bête immonde et ce qu'elle a perpétré !!!

Commençons donc par réhabiliter les républicains espagnols, faire acte de tous les biens qui leur ont été confisqués, de toutes leurs années passées sous le joug franquiste,en prison ou en exil, des enfants volés ou obligés d'être envoyés sans leurs parents en Russie et juger les franquistes encore vivants en charge (ou pas) de responsabilités politiques.

Après, nous jugerons les états et l'église catholique, qui ont permis qu'une dictature fasciste perdure pendant presque deux générations !!!!

Encore un commentaire franco-français...

Encore un autoproclamé qui parle au nom des Espagnols !

 je  pense que c'est plutôt le commentaire de quelqu'un qui n'a pas compris que la démocratie ce n'est pas l'imposition par la force du point de vue d'un camp, sur l'autre camp. 

 

 

Bof ! Macron président d'une république laïque bien accepté du pape un "grade" dans la hiérarchie de l’église catholique ..pour moi c'est plus choquant qu'un Franco dont les crimes étaient bénis par la calotte .

Que son mausolée soit détruit c'est une très bonne chose , les Espagnols sont assez progressistes pour ne pas s'en offusquer dans une large majorité .

Quant on sait à quel point les religions , leurs icônes , mausolées , reliques et autres fariboles peuvent influencer les esprits et les maintenir sous domination on ne peut qu'applaudir à une telle initiative .

On parle de transfert du corps, pas de détruire le mausolée qui est pourtant gigantesque et horrible. Froid dans le dos quand on le voit.

et dire qu'il y a encore des gens pour soutenir le dictateur Francisco Franco, même au nord des Pyrénées ! il n'y a donc pas que Ciutadanos (et le PP et Vox, et l'Eglise et les monarchistes, et tous les "hispanistes") pour pleurer la perte de ce génial sauveur de l'unité espagnole ! quelle tristesse pour moi.

 

il n'y a donc pas que Ciutadanos (et le PP et Vox, et l'Eglise et les monarchistes, et tous les "hispanistes") pour pleurer la perte de ce génial sauveur de l'unité espagnole !

Voilà ce qui s'appelle écrire n'importe quoi. 

M.Esteve sans vouloir vous offenser, je voit que vous ne connaissez ni la situation politique en Espagne, ni ancore moins son histoire (l'histoire réelle, pas les clichés)

Il est grand temps que la France déchoie Franco de sa légion d'honneur. Une pétition pour demander au président Macron de le faire/

Si j'en juge par la maîtrise de la langue française (orthographe comprise) des intervenants dans cette discussion, je crois que tous devraient se pencher sur leur histoire nationale avant d'aller calomnier un peuple frontalier.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

L'article a été actualisé mercredi 29 août à la suite des déclarations de Pedro Sánchez sur l'avenir du site.