Patricia Adam: «Sur la Syrie, certains UMP ont été “traités” par les Russes»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une première sous la Ve République : la commission de la défense, institution de l'Assemblée nationale, est présidée par une femme. Députée du Finistère, dans la même région que le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian, Patricia Adam est élue d'une circonscription où l'armée tient une place importante. Dans un entretien à Mediapart, elle défend la stratégie de François Hollande sur la Syrie et dénonce une opposition sous influence de la Russie. Mais pour la suite, elle est favorable à une évolution « sans précipitation » de la Constitution sur le vote du parlement en cas d'intervention militaire.