Italie: recentrage à gauche de l'opposition

Par

Le Parti démocrate italien, de centre gauche, a élu à sa tête l'ex-ministre et ancien communiste Pier Luigi Bersani, alors qu'un cacique plus conservateur de la principale formation d'opposition, effaré par ce tournant à gauche, pourrait abandonner le navire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est donc l'option de gauche qui a été retenue et qui donne sans équivoque la direction de la gauche italienne à Pier Luigi Bersani. Le vote populaire, seul valable, est en effet venu confirmer celui des inscrits au parti démocratique (PD), puisque les suffrages, à trois semaines d'intervalle se sont portés sur le même homme. En raflant plus de 53,5% des votes, Pier Luigi Bersani, ancien membre du parti communiste (PCI) et trois fois ministre (des transports, de l'industrie et du développement économique des gouvernements de gauche), a devancé, dimanche 25 octobre 2009, son adversaire Dario Franceschini de près de vingt points.