Des tchadiens attaquent un camp de Haftar dans le sud de la Libye

Par
Un groupe armé tchadien a attaqué jeudi un camp où sont cantonnées des forces fidèles au général Khalifa Haftar, dans le sud de la Libye, ont rapporté les autorités locales et un porte-parole de Haftar.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BENGHAZI (Reuters) - Un groupe armé tchadien a attaqué jeudi un camp où sont cantonnées des forces fidèles au général Khalifa Haftar, dans le sud de la Libye, ont rapporté les autorités locales et un porte-parole de Haftar.

Une personne a été tuée et 13 autres ont été blessées dans l'attaque, survenue près de Traghen, à 900 km au sud de Tripoli et à 400 km au nord de la frontière tchadienne, a déclaré un porte-parole de la municipalité de Traghen.

L'Armée nationale libyenne (ANL), de Haftar, est la branche militaire de l'administration qui contrôle l'est de la Libye. Un porte-parole de l'ANL a déclaré que la personne tuée était un combattant de Haftar.

Après le renversement du colonel Kadhafi lors d'un soulèvement au début 2011, des combattants venus du Tchad et du Soudan ont pris part aux troubles qui ont suivi la chute du dictateur.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale