Grèce: qui sont les ministres du gouvernement Tsipras

Par

Le nouvel exécutif grec a prêté serment ce mardi 27 janvier. Le gouvernement Tsipras affiche une ligne modérée sur le plan économique, accorde quelques concessions aux nationalistes d’ANEL, tout en préservant certains domaines chers à la gauche grecque. Aucune femme n’est présente sur les quinze postes de ministres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Athènes.-  « Des attelages étonnants » : c’est le commentaire, à chaud, d’un membre critique de Syriza. De fait, le gouvernement Tsipras, dont la composition a été dévoilée mardi 27 janvier après-midi, semble ménager la chèvre et le chou pour faire de la place aux Grecs indépendants (ANEL) tout en préservant des dossiers chers à Syriza.