Moins d'espions russes aux USA mais plus difficiles à surveiller

Par
L'expulsion par les Etats-Unis de 60 diplomates Russes ne réduira sans doute pas la capacité de la Russie d'espionner les Etats-Unis, expliquent des responsables actuels et passés de l'administration américaine, car l'espionnage a évolué et passe désormais souvent par le piratage informatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - L'expulsion par les Etats-Unis de 60 diplomates Russes ne réduira sans doute pas la capacité de la Russie d'espionner les Etats-Unis, expliquent des responsables actuels et passés de l'administration américaine, car l'espionnage a évolué et passe désormais souvent par le piratage informatique.