En finir avec l'Europe (ou pas)

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le musée s'est installé pour quelques mois en plein quartier européen à Bruxelles, en contrebas du parc Léopold, à deux pas des enceintes du parlement. La « Maison de l'Histoire européenne en exil » propose de « remonter le temps, plus d'un demi-siècle, jusqu'au début du XXIe siècle », pour revenir sur ce qui fut l'un des « projets de paix et de modernisation les plus spectaculaires de notre époque ».