Le contrat opaque d’une PME française pour la protection de la forêt congolaise

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

"Interrogée en avril 2017, Ségolène Royal a affirmé avoir découvert l’existence du contrat signé par Cerene Services et le ministère congolais de l’environnement à la suite de nos questions. "

Toute cette caste politique - beurrée de népotisme et d'endogamie toujours impunément - se paye la tête des citoyens français depuis des lustres et continue ! 

Une enquête ++++++

 

  • Nouveau
  • 29/05/2017 00:03
  • Par

Article qui pose beaucoup de question et n'amène à peu près aucune réponse. Sur le contrat CERENE, on ne sait rien, si ce n'est le montant et le thème général (cartographie). la source serait elle un entrefilet de pub de CERENE lui même ?

Autre exemple : la commission européenne aurait lancé un programme de 1 milliard d'euros pour protéger la forêt tropicale qui ne marche pas. exemple à l'appui : un site internet de 31 500 € ! 0,0003 %... bravo, quel scoop.

Pour le reste, vous retransmettez des critiques d'ONG. Quel boulot...

Bref, ça fonctione exclusivement sur le mode de l'allusion, avec un ministre à se payer au passage...

J'attends mieux de Mediapart.

(je précise que je n'ai aucun lien avec un quelconque élément de cette affaire, simplement je fais attention à ce que je lis)

 

D'accord avec vous. Le raisonnement par contiguïté de Mediapart atteint ses limites, surtout lorsque les sujets sont en dehors de leur champ d'investigation habituel. Le principal intérêt de l'article d'après moi est qu'il pointe le manque de transparence de l'aide publique occidentale qui pourrait rapidement être améliorée.

Mais jeter l'opprobre sur l'ensemble des projets forestiers (tant sur leurs objectifs que sur la manière dont ils sont mis en oeuvre) et des bailleurs de fonds sans argument, juste en citant des positions d'ONG forcément dans leur rôle de dénonciation, n'informe pas beaucoup le lecteur...

Pour avoir travaillé dans ce domaine, la réalité de l'aide publique française est bien différente de la simple approche manichéenne de bailleur cinique cherchant à "placer" des entreprises françaises.

Il s' agit d' une nouvelle affaire Pygmée Lion???

La norvège pourrait utiliser des micro algues pour absorber son carbone en surplus, ce qui lui permettrait de se servir de la soupe en résultant pour fabriquer très facilement du carburant.

Mais c'est bête les micro-algues objets de recherches en nouvelle calédonie sont expédiées aux usa en allemagne et en france, pas en norvège où pourtant beaucoup de choses poussent sous serres et où il y a à la mer et des sources d'eau chaude moi qui croyait qu'il y avait ausssi des écolos là bas, j'espère que pour une fois qu'on a une matière première indispensable voir stratégique, on va gérer la ressource à notre profit.

L'espoir c'est que l'usine d'extraction de nickel en NC qui utilise 1 million de tonnes de charbon par an a l'air décidé d'utiliser cette technique (construction de bassins et dérivation de tuyauterie, simple), le paradoxe c'est que ça pérennise l'utilisation du charbon comme source d'énergie même si sa part devrait  diminuer du fait de la production de carburant par les résidus d'algues carbonés...dans un second temps.

Comme quoi des notions abstraites comme l'accord de Paris et les quota...

Quant aux pays africains si la principale préoccupation de leurs dirigeants est de bousiller la forêt et donc leur ressource pour se faire du fric à court terme qu'y pouvons nous rien, sauf refuser d'y participer. D'ailleurs au fait qui sont les exploitants au Congo?

NB la Norvège est plus grand exportateur de gaz que de pétrole depuis 2015, principalement à destination de la sidérurgie.

  • Nouveau
  • 29/05/2017 19:47
  • Par

Ah la Frabnçafric dans un pays ou la population est dans une sombre misère , les opposants emprisonnés ou liquidés .Françafric de droite comme de gauche ,pourquoi MEDIAPART ne faites vous pas un dossier fouillé sur les pratiques de la Françafric au CONGO GABON CAMEROUN et j'en passe , le bois des africains et l'argent des satrapes au pouvoir clans corrompus soutenus par la France depuis des décennies !

  • Nouveau
  • 29/05/2017 19:50
  • Par

Ici les écolos crient sur l'Amazonie mais faut voir ce qui se passe doucement en Afrique centrale autre poumon de notre chère terre et la france n'est pas en reste que ce soit au Cameroun (Bollore et les autres ..), les 2 congos des satrapes SASSOU ET KABILA qui ne veulent pas lâcher le piouvoir , la centrafrique mais là la France y a mis le bordel depuis des décennies  et j'en passe

Au fait...

http://www.radiookapi.net/2017/05/18/actualite/justice/la-rdc-libere-un-norvegien-condamne-pour-espionnage-et-meurtre

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous