Arabie saoudite: La répression mine les réformes sociétales de Mohamed ben Salman

Par
La campagne de répression en Arabie saoudite visant des militantes des droits des femmes, quelques semaines avant que celles-ci ne soit autorisées à conduire, sème le doute sur la méthode assez peu lisible choisie par le prince héritier Mohamed ben Salman pour réformer le royaume.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RYAD (Reuters) - La campagne de répression en Arabie saoudite visant des militantes des droits des femmes, quelques semaines avant que celles-ci ne soit autorisées à conduire, sème le doute sur la méthode assez peu lisible choisie par le prince héritier Mohamed ben Salman pour réformer le royaume.