Duque annonce le retrait de la Colombie de l'Unasur

Par
Le président Ivan Duque a annoncé lundi que la Colombie allait se retirer de l'Union des nations sud-américaines (Unasur), créée il y a dix ans par la gauche sud-américaine pour contrer l'influence des Etats-Unis dans la région, qualifiant l'Unasur de complice de la "dictature vénézuélienne".
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BOGOTA (Reuters) - Le président Ivan Duque a annoncé lundi que la Colombie allait se retirer de l'Union des nations sud-américaines (Unasur), créée il y a dix ans par la gauche sud-américaine pour contrer l'influence des Etats-Unis dans la région, qualifiant l'Unasur de complice de la "dictature vénézuélienne".

"Aujourd'hui, avec des instructions précises, le ministre des Affaires étrangères a envoyé une lettre à l'Unasur dans laquelle nous dénonçons le traité constitutif de cette entité, et notre retrait sera effectif dans six mois", a dit Duque, issu de la droite, lors d'un bref discours retransmis sur le site de la présidence.

"Nous ne pouvons pas continuer à faire partie d'une institution qui a été le plus grand complice de la dictature vénézuélienne", a-t-il ajouté.

Aucun commentaire n'a été fait par le ministère vénézuélien de l'Information.

La Colombie avait annoncé en avril qu'elle suspendait provisoirement son adhésion à l'Unasur, de même que l'Argentine, le Brésil, le Pérou et le Paraguay.

L'Unasur a été créée en 2008 lorsque le socialisme prôné par le charismatique Hugo Chavez, l'ancien président vénézuélien décédé en 2013, était au plus fort en Amérique du Sud.

A l'époque, Chavez et plusieurs dirigeants de la gauche sud-américaine s'opposaient à la proposition des Etats-Unis d'instaurer une zone de libre-échange sur l'ensemble du continent américain, et ils ont mis en place cette union politique et économique.

Cette initiative visait également à contourner l'Organisation des Etats américains (OEA), basée à Washington, considérée par les socialistes sud-américains comme un moyen pour les Etats-Unis de promouvoir leur politique dans la région.

L'Unasur est désormais composée du Venezuela, de la Bolivie, de l'Equateur, de l'Uruguay, du Suriname et du Guyana.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale