Le Japon estime sa sécurité toujours menacée par la Corée du Nord

Par
La Corée du Nord constitue toujours une menace pour la sécurité du Japon malgré l'arrêt des tests balistiques et la promesse du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un d'oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, estime le ministère japonais de la Défense dans un rapport annuel publié mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - La Corée du Nord constitue toujours une menace pour la sécurité du Japon malgré l'arrêt des tests balistiques et la promesse du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un d'oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, estime le ministère japonais de la Défense dans un rapport annuel publié mardi.