Brexit: "Une menace pour la démocratie", dit le chef des travaillistes

Par
La décision du Premier ministre britannique Boris Johnson de limiter la durée de la session parlementaire avant la date prévue pour le Brexit constitue "un scandale et une menace pour notre démocratie", a déclaré mercredi le chef du Parti travailliste, principal parti de l'opposition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La décision du Premier ministre britannique Boris Johnson de limiter la durée de la session parlementaire avant la date prévue pour le Brexit constitue "un scandale et une menace pour notre démocratie", a déclaré mercredi le chef du Parti travailliste, principal parti de l'opposition.