Le projet budgétaire de Rome défie l'UE et secoue les marchés

Par
L'accord trouvé par le gouvernement italien sur des objectifs budgétaires intégrant un déficit trois plus fois plus important que la trajectoire fixée par le précédent exécutif a placé vendredi l'Italie en porte à faux avec la Commission européenne et provoqué l'inquiétude des marchés financiers, qui redoutent de nouvelles tensions sur la dette publique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - L'accord trouvé par le gouvernement italien sur des objectifs budgétaires intégrant un déficit trois plus fois plus important que la trajectoire fixée par le précédent exécutif a placé vendredi l'Italie en porte à faux avec la Commission européenne et provoqué l'inquiétude des marchés financiers, qui redoutent de nouvelles tensions sur la dette publique.