La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Destitution de l’exécutif autonome de Catalogne, dissolution du Parlement régional et tenue d’élections anticipées le 21 décembre dans la région séparatiste : Mariano Rajoy a annoncé vendredi soir les premières mesures prises en réponse à la déclaration d’indépendance, quelques heures plus tôt, de la Catalogne. Mais cette reprise en main demeure remplie d’incertitudes politiques et institutionnelles.