Viols: plus de neuf victimes sur dix connaissaient leur agresseur

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La controverse qui a animé le plateau de l’émission « Touche pas à mon poste », jeudi 25 octobre, sur une relation non consentie entre un adulte et sa petite amie endormie au moment des faits, montre à quel point le sujet du viol conjugal reste tabou et minimisé.