Budget: L'Italie cherche un équilibre entre déficit et promesses

Par
Le gouvernement italien est prêt à faire des concessions sur son budget 2019 pour le rendre acceptable par Bruxelles sans trahir ses promesses électorales, ont déclaré mercredi chacun de son côté le co-vice-président du Conseil Luigi Di Maio et le ministre de l'Economie Giovanni Tria.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien est prêt à faire des concessions sur son budget 2019 pour le rendre acceptable par Bruxelles sans trahir ses promesses électorales, ont déclaré mercredi chacun de son côté le co-vice-président du Conseil Luigi Di Maio et le ministre de l'Economie Giovanni Tria.