En Argentine, la lutte de médecins militants pour l’avortement légal

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Buenos Aires (Argentine).– À l’entrée du centre public de santé situé dans le sud de Buenos Aires, un crucifix accueille les patient·e·s, pour la plupart issu·e·s de secteurs populaires : rien ne suggère que deux étages plus haut, émancipée des diktats religieux, une équipe de médecins militant·e·s œuvre pour donner accès à l’avortement.