La Colombie suspend les discussions de paix avec l'ELN

Par
Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé lundi la suspension du processus de paix avec les rebelles de l'ELN (Armée de libération nationale), que Bogota juge responsables de trois attentats à la bombe qui ont fait sept morts et des dizaines de blessés au cours du week-end.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BOGOTA (Reuters) - Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé lundi la suspension du processus de paix avec les rebelles de l'ELN (Armée de libération nationale), que Bogota juge responsables de trois attentats à la bombe qui ont fait sept morts et des dizaines de blessés au cours du week-end.