Avec le Brexit, l’UE devient démontable

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ample succès de Boris Johnson aux législatives britanniques de décembre a tué le suspense qui durait depuis la victoire du Brexit en juin 2016, et empêchait de dormir plus d’un eurocrate bruxellois : un État membre peut-il faire marche arrière et sortir de l’Union européenne ? On sait désormais que la réponse est affirmative – les députés de Westminster ont enfin adopté le « Brexit Bill » le 22 janvier. Un séisme pour l’histoire de la construction européenne.