Fukushima un an après : «La crise est loin d'être réglée»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un an après la catastrophe, où en est-on à Fukushima ? Mediapart a interrogé Mycle Schneider, consultant international dans le domaine de l'énergie et de la politique nucléaires, et membre de l'International Panel on Fissile Materials (IPFM), basé à l’université de Princeton, aux Etats-Unis. Coordinateur et auteur principal du World Nuclear Industry Status Report, Mycle Schneider a conseillé des organismes aussi divers que la Commission européenne, le CNRS, l’IRSN, l’Unesco, l’AIEA ainsi que Greenpeace, le WWF et l’INPPW. Il a aussi été conseiller des cabinets du ministre français de l’environnement et du ministre belge de l’énergie et du développement durable (de 1998 à 2003) et du ministère de l'environnement allemand (2000-2010). Ancien membre du conseil d’administration du Takagi Fund for Citizen Science à Tokyo (2001-2005), il connaît bien le Japon où il a effectué de nombreuses visites. Il s'est rendu au début de cette année dans la région de Fukushima et brosse ici un tableau inquiétant de la situation.