Julia Kristeva dément avoir été agent bulgare sous l'ère communiste

Par
La psychanalyste, linguiste et femme de lettres française Julia Kristeva, qui est d'origine bulgare, dément avoir collaboré avec les services secrets bulgares sous l'ère communiste, comme l'en accuse une commission d'Etat en Bulgarie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SOFIA/PARIS (Reuters) - La psychanalyste, linguiste et femme de lettres française Julia Kristeva, qui est d'origine bulgare, dément avoir collaboré avec les services secrets bulgares sous l'ère communiste, comme l'en accuse une commission d'Etat en Bulgarie.