Les USA inquiets des activités "néfastes" de l'Iran, dit Pompeo

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Je pense que la plus grande menace pour le monde et pour nos deux pays, et pour tous les pays, est le mariage de l'islam militant avec les armes nucléaires, 

 

 Oui, peut- etre....Et le mariage du nationalisme juif avec l'extremisme religieux des colons israeliens, et  avec l'extreme droite politique israelienne, ce n'est pas une grande menace.....? Sans oublier que ce pays Israel, possede deja quelques tetes "nucleaires" ( je ne parle pas de Netanyahou et de Libermann...)...Moi, ca me fait flipper..... Sans compter le mariage des chretiens evangelistes qui reclament le retour de Jesus en terre sainte, avec le(s) gouvernement(s) americain(s)...... De quoi faire des insomnies......

Ils sont en train de préparer le terrain pour une agression contre l’Iran..

Il faut absolument tuer les brics. 

Le monde selon l'Occident marche (dans son sens) ou crève 

"Les États-Unis sont très préoccupés par les "activités déstabilisatrices et néfastes" de l'Iran, a déclaré le nouveau secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, à l'issue d'une rencontre dimanche avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu."

C'est vrai ca, expédier plus de 100 missiles sur la Syrie sans résolution onusienne, dans la plus totale illégalité internationale, y a de quoi être inquiet !

Ah, mille pardons, on me dit dans l'oreillette que ce sont les USA, la France et la Grande Bretagne qui se sont livrés à ces " activités déstabilisatrices et néfastes".

Peut-on être inquiet des activités néfastes  à tout point de vue des USA ?

  • Nouveau
  • 30/04/2018 08:29
  • Par

Ce qui me scie, c'est que le monde entier ne se soit pas encore inquiété des activités néfastes du yankistan !

Syrie: des bases militaires à Hama et Alep frappées

Selon la chaîne de télévision syrienne Al-Akhbariya, des bases militaires syriennes à Hama et Alep ont été prises pour cible des attaques aux missiles. Le bilan des morts s'élèverait à près de 40 personnes tandis que le nombre des blessés dépasse les 60.

Selon une source militaire syrienne citée par SANA, les missiles ont été tirés vers 22 h 30 en direction des bases militaires provoquant des explosions en cascade.

Les entrepôts d'armes de la 47 brigade de l'armée syrienne, situés près de la ville de Salhab à l'ouest de Hama ainsi qu'un autre stock d'armements dans l'est d'Alep à al-Malikiyah feraient partie des cibles visées. L'aéroport militaire de Nairab, proche de l'aéroport militaire, aurait également été visé.

Selon le journal syrien Techrin, l'attaque au missile n'aurait pas impliqué cette fois des avions de combat. Elle aurait été lancée depuis des bases américaines et britanniques dans le nord de la Jordanie. 9 missiles de croisière auraient été tirés depuis ces bases contre Hama et Alep. Des sources proches des terroristes auxquelles se réfère le journal syrien disent que la frappe aurait eu lieu pour stopper l'avancée de l'armée syrienne et de ses alliés vers l'est de Deir ez-Zor. Cette information reste toutefois à confirmer.

Samedi, l'armée syrienne et ses  "alliées" ont traversé l'Euphrate se dirigeant vers l'est de Deir ez-Zor en libérant quatre villages dans cette province pétrolifère qu'occupent les Américains et leurs alliés occidentaux. Jeudi dernier, le secrétaire à la défense, James Mattis, avait reconnu le déploiement des forces spéciales françaises dans cette région dont les gisements sont indispensables pour la reconstruction de l'Etat syrien.

Israël derrière les raids?

Alors que Techrin avance l'hypothèse d'un raid aux missiles lancés depuis les bases américaine et britannique en Jordanie, les médias russes affirment détenir des informations selon lesquelles Israël aurait mené dans les heures précédent l'attaque des dizaines de vols de reconnaissance au dessus de la Méditerranée. Selon ces mêmes médias russes, Israël serait à l'origine de ce tir de missiles qui aurait eu lieu non pas depuis le ciel libanais mais bien depuis le ciel jordanien. Si cette information s'avère vraie, il s'agit là d'un fait nouveau dans la mesure où la Jordanie avait jusqu'ici préservé, au moins en apparence, une certaine forme de neutralité dans la guerre contre la Syrie.

L'OSDH, vitrine médiatique de l'opposition pro-occidentale et organe des services secrets britanniques affirment de son côté que la frappe au missile du 29 avril au soir aurait coûté la vie à 18 conseillers iraniens. L'Iran n'a pas encore réagi à cette information.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/30/560122/Digg

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale