Quarante Touaregs tués au Mali, les djihadistes montrés du doigt

Par
Quarante Touaregs, en majorité de jeunes hommes, ont été tués ces derniers jours dans deux attaques dans la région de Ménaka, dans le nord du Mali à la frontière du Niger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAMAKO (Reuters) - Quarante Touaregs, en majorité de jeunes hommes, ont été tués ces derniers jours dans deux attaques dans la région de Ménaka, dans le nord du Mali à la frontière du Niger.