Ryad dément Macron, dit n'avoir jamais retenu Hariri contre son gré

Par
L'Arabie saoudite n'a pas retenu contre son gré en novembre dernier le Premier ministre libanais Saad Hariri, contrairement à ce qu'affirme le président français Emmanuel Macron, a déclaré le ministère saoudien des Affaires étrangères.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RYAD (Reuters) - L'Arabie saoudite n'a pas retenu contre son gré en novembre dernier le Premier ministre libanais Saad Hariri, contrairement à ce qu'affirme le président français Emmanuel Macron, a déclaré le ministère saoudien des Affaires étrangères.