Découvrez six films de la jeune génération du cinéma palestinien

Par Ciné-Palestine et Mediapart

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors qu’au niveau international les cinéastes palestiniens sont de plus en plus reconnus et visibles dans les festivals – citons Hiam Abbass, Hany Abu-Assad, Mohammed Bakri, Michel Khleifi ou encore Elia Suleiman, primé au dernier festival de Cannes pour It Must Be Heaven –, en Palestine, ce cinéma florissant continue à se structurer, et ce malgré des difficultés économiques et un territoire fragmenté.