L’Etat islamique prend pied aux Philippines

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coïncidence ou stratégie délibérée ? Au moment où l’organisation État islamique est en difficulté sur les terres de son califat, en Syrie et en Irak, face à l’offensive de la coalition internationale, les attentats ou les attaques revendiqués en son nom se multiplient sur la planète : de l’Angleterre à l’Australie en passant par la France, le Pakistan, l’Iran, l’Afghanistan, l’Égypte, le Bangladesh ou les Philippines. Comme si, malgré les reculs imposés à ses combattants dans leurs fiefs historiques de Mossoul et Raqqa, l’état-major de l’EI voulait affirmer sa capacité de nuisance en chaque point du globe où vivent des musulmans.