Les postes clés de l’UE en passe d’être pourvus

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Néerlandais Frans Timmermans, candidat des sociaux-démocrates, serait désormais le mieux placé pour prendre la présidence de la Commission européenne. Manfred Weber, le candidat du PPE, aurait accepté de renoncer à condition d'obtenir la présidence du Parlement. Dans le cadre de ce compromis, le Français François Villeroy de Galhau pourrait prendre la succession de Mario Draghi à la tête de la Banque centrale européenne.