Témoignage d'une captive de Boko Haram commuée en kamikaze

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Falmata se souvient de chaque instant de ses quinze mois de captivité par Boko Haram. Trois commandants du groupe armé l’épousent tour à tour. Ces trois hommes meurent au combat. Au décès du troisième, un des hauts responsables de Boko Haram tranche. Falmata doit mener une attaque suicide.