Syrie: La région rebelle d'Idlib, un "abcès à éliminer", dit Lavrov

Par
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé mercredi que le territoire tenu par rebelles dans la région d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, était un "abcès purulent" qui devait disparaître.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé mercredi que le territoire tenu par rebelles dans la région d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, était un "abcès purulent" qui devait disparaître.