Trump accuse la Chine d'avoir piraté la messagerie de Hillary Clinton

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Donald Trump a déclaré sur Twitter dans la nuit de mardi à mercredi que la Chine avait piraté la messagerie de Hillary Clinton, sa rivale démocrate lors de la campagne présidentielle de 2016, sans fournir ni détail, ni preuve de ses dires.