Corée du Sud: L'héritier du groupe Samsung sera rejugé pour corruption

Par
La Cour suprême sud-coréenne a ordonné jeudi que soit rejugé l'héritier du groupe Samsung, Jay Y. Lee, condamné l'an dernier en appel à deux ans et demi de prison avec sursis pour avoir tenté de corrompre l'ancienne présidente Park Geun-hye.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - La Cour suprême sud-coréenne a ordonné jeudi que soit rejugé l'héritier du groupe Samsung, Jay Y. Lee, condamné l'an dernier en appel à deux ans et demi de prison avec sursis pour avoir tenté de corrompre l'ancienne présidente Park Geun-hye.