Au Maroc, avant le verdict Raissouni: «Nous ne pouvons plus accepter de vivre en marge de l’Histoire»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le procès de Hajar Raissouni, cette journaliste marocaine de vingt-huit ans jetée en prison pour avortement illégal et débauche, reprend ce lundi 30 septembre. Elle encourt deux ans de prison pour avortement illégal, et de un mois à un an de prison pour relations sexuelles hors mariage.