La «vice-présidente» Sáenz de Santamaría à l’assaut de la Catalogne

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Annoncée dans l’un des cinq décrets royaux publiés samedi 28 octobre au bulletin officiel, la promotion n’est pas passée inaperçue. En plaçant sous tutelle la Catalogne, Mariano Rajoy (PP) a repris les rênes de cette région de 7,5 millions d’habitants. Mais l’un des décrets précise que le chef du gouvernement espagnol « délègue » à son numéro deux, Soraya Sáenz de Santamaría, l’intégralité des compétences qui lui reviennent, dans la gestion « au jour le jour » des affaires catalanes.