Aucun progrès sur la Syrie à Astana, déplore l'Onu

Par
La Russie, la Turquie et l'Iran n'ont fait aucun progrès dans la mise en place d'un comité constitutionnel en Syrie lors de leur réunion mercredi et jeudi à Astana, la capitale du Kazakhstan, a déploré l'émissaire de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE/ASTANA (Reuters) - La Russie, la Turquie et l'Iran n'ont fait aucun progrès dans la mise en place d'un comité constitutionnel en Syrie lors de leur réunion mercredi et jeudi à Astana, la capitale du Kazakhstan, a déploré l'émissaire de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura.