Iran: 300 personnes arrêtées en décembre toujours en prison

Par
La plupart des personnes arrêtées en décembre dernier lors des manifestations antigouvernementales en Iran ont été libérées mais environ 300 d'entre elles sont toujours en détention et devront répondre de leurs actes devant la justice, a déclaré mardi le ministre iranien de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La plupart des personnes arrêtées en décembre dernier lors des manifestations antigouvernementales en Iran ont été libérées mais environ 300 d'entre elles sont toujours en détention et devront répondre de leurs actes devant la justice, a déclaré mardi le ministre iranien de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli.