La période de transition post-Brexit plus longue que prévu, pense Lamberts

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Le Royaume-Uni pourrait bien se retrouver pris dans une longue période de transition, durant laquelle il versera des contributions à l'Union européenne et sera assujetti à ses règlements mais n'aura plus son mot à dire dans les affaires de l'UE, a déclaré mardi Philippe Lamberts, membre du groupe de pilotage du Parlement européen sur le Brexit.